Nos applications de voyage préférées !

Le smartphone est indéniablement le nouveau compagnon de route des baroudeurs. Il est présent dans tous les sacs à dos et est devenu indispensable. Lecteur MP3, GPS, appareil photo, caméra vidéo, bureautique, réseaux sociaux, emails et même téléphone… les smartphones sont capables de tout en prenant un minimum de place ! Afin de libérer le potentiel de son smartphone, il faut télécharger et installer des applications. Et c’est souvent là où le bât blesse : l’offre en applications pour voyageurs est pléthorique ! Lesquelles sélectionner parmi la multitude afin de ne pas encombrer son téléphone avec des applications qui ne seront jamais utilisées ? Nous vous donnons notre retour d’expérience pour ne garder que l’essentiel !

En Australie, les habitudes sont différentes !

Tout d’abord, la version de cet article s’adapte aux spécificités australiennes, à savoir :

  • Une couverture internet faible en dehors des grandes villes (c’est à dire 95% du pays).
  • Le prix délirant des forfaits mobiles. Ici avec l’opérateur Telstra par exemple il vous en coûtera 30 dollars pour 28 jours et 3GB de données internet. Et oui ce ne sont pas des forfaits qui sont en vigueurs mais le système des cartes prépayés…

Ces deux spécificités tendent à faire choisir au voyageur des applications accessibles hors ligne, c’est à dire qui ne nécessitent aucune donnée internet. Nous voyageons depuis 6 mois déjà en Australie et je n’ai pas de carte SIM dans mon téléphone, que j’utilise pourtant quotidiennement (trop de l’avis d’Amandine 🙂 ).  En gros, pour nous, le tout connecté, c’est fini ! Mais il faut toujours donner des  nouvelles à nos proches, planifier nos trajets et publier des articles. Pour continuer à faire tout cela, il suffit de s’organiser et de changer ses habitudes. Préparer ses messages et photos à l’avance, stocker des données hors lignes… et bien sûr choisir les bonnes applications ! Ensuite, il suffit d’un accès de quelques minutes à internet pour mettre en ligne ses photos ou envoyer un message à sa famille.

 

Notre liste d’applications que nous utilisons (presque) quotidiennement !

Entrons dans le vif du sujet avec les différentes applications qui peuplent le Frogphone :

 

Screenshot_2017-08-10-12-00-15_com.miui.home

Le Frogphone avec le thème préféré de Rémi : Léon

Petit rappel de ce que nous attendons des applications : qu’elles soient gratuites et fonctionnent hors-ligne !

  • Maps et Maps.Me, deux GPS complémentaires

Pour commencer, deux applications GPS singulièrement différentes : Maps (de google) et Maps.me. Pourquoi deux ? Parce que, malheureusement, se reposer sur une seule application GPS, c’est la garantie de se perdre ! Vous pouvez toujours vous perdre avec deux cela dit, mais c’est que vous le faites exprès dans ce cas 🙂 ! Si nous utilisons ces deux applications, c’est qu’elles sont complémentaires. Maps offre le GPS le plus précis et intuitif pour nous. Il trouve toutes les adresses et offre des estimations de trajet raisonnables, tout en prenant les routes en meilleur état (très importants dans ce pays où toutes les routes ne sont pas goudronnées). Pourquoi utiliser une autre application dans ce cas ? Parce que, malheureusement, sur le plan du hors ligne, Maps est en retard sur la concurrence. Tout d’abord, impossible de stocker toute l’Australie… vous ne pouvez télécharger que de petites zones pour y accéder hors-ligne. De plus, les cartes téléchargées expirent en quelques semaines. Il faut alors les télécharger à nouveau. Autant dire que c’est l’opposé de ce que nous voulons, surtout quand nous sommes au milieu de nulle part ! Nous utilisons donc une autre application : Maps.Me. Avec cette dernière, vous pouvez stocker des cartes interactives du monde entier et y accéder hors-ligne. Nous avons dans le Frogphone toute l’Australie, ce qui permet de toujours savoir où nous sommes 🙂 En revanche, la fonction GPS navigateur est horrible… Mauvaise interface, lenteur,… l’inverse de Maps. C’est pourquoi nous jonglons avec ces deux applications. Petit rappel tout de même : les données GPS sont gratuites dans le monde entier ! Vous n’avez pas besoin de carte SIM pour utiliser la fonction GPS de votre téléphone. Nous avons recours à ces applications uniquement quand nous rencontrons des hôtes, pour arriver à une adresse précise. L’essentiel de notre voyage, nous le faisons en ayant recours aux panneaux et à une carte routière, à l’ancienne 🙂

  • Xe Currency, convertisseur de devises

Screenshot_2017-08-10-12-04-06_com.xe.currency.png

Avec seulement une pub affichée, cette application reste lisible et agréable.

Très bonne application gratuite et consultable hors ligne, Xe Currency va vous épargner des maux de crânes ! Il est possible grâce à celle-ci de connaître le taux de change de toutes les monnaies que vous voulez ajouter. Quand on voyage à petit budget, il est toujours bon de pouvoir comparer avec les prix à la maison. Si, pour une tablette de chocolat, ce n’est pas forcément nécessaire, quand on commence à vouloir faire certaines activités payantes, c’est indispensable ! Par exemple, nous avons réparé la voiture pour 420 dollars australiens, ce qui ne fait que 280 euros. Plutôt une bonne nouvelle ! En revanche, l’effet inverse est vrai aussi quand on reçoit sa paye… 1500 dollars australiens ne font que 1000 euros 🙂 C’est donc important de garder l’application sous la main pour ne pas perdre la valeur des choses.

 

 

  • Shuttle, lecteur de musique

Très important en roadtrip : la musique ! Surtout en Australie où les trajets sont très longs ! Pourquoi utiliser le téléphone pour cela et pas un bon vieux CD directement dans le lecteur de la voiture ? Car, encore une fois, quand vous n’êtes pas sur une route goudronnée, votre CD va sauter à chaque nid de poule… Pour éviter toute frustration, nous avons dans notre Frogphone nos musiques préférées. Il existe d’infinis moyens pour récupérer le son directement sur les enceintes de la voiture. Pour nous, c’est un transmetteur FM qui diffuse la musique du téléphone et notre radio se charge de capter la bande FM et… en avant la musique ! Cependant, nous ne pouvons que vous conseiller d’utiliser Shuttle, une application gratuite, puissante et économe. Sans publicités, ne demandant aucune connexion internet, elle présente d’autres avantages. Elle est très réactive et permet d’afficher et de rechercher vos centaines de chansons sans ralentir. Dernier point positif très important : une consommation de la batterie quasiment nulle quand l’écran est éteint ! Une application incontournable pour nous.

  • Drive, la suite bureautique de google

L’application Drive permet de retrouver sur son téléphone des logiciels de bureautique comme Word, Excel ou Powerpoint. Le point fort de l’application c’est que les données sont stockées en ligne et sont donc accessibles depuis votre téléphone, où que vous soyez ! Et avec un peu d’organisation, cela marche même hors-ligne 🙂 Grâce à cette application, nous avons accès aux copies numérisées de nos papiers d’identités et d’assurance voyage. Très pratique !

  • Gmail, la boîte mail la plus répandue

Si nous utilisons Gmail comme application de messagerie mail, c’est parce qu’elle est la plus sécurisée et par extension la plus rapide ! En effet, rien de pire quand vous avez un accès de quelques minutes à internet, que de devoir charger des tonnes de mails et de spams pour ensuite avoir du mal à retrouver ceux qui vous intéressent. Avec Gmail, vous ne recevez dans votre boîte de réception que des mails d’adresses certifiées. Il est donc virtuellement impossible de recevoir un spam dans sa boîte de réception. Si vous en recevez, c’est parce que vous avez renseigné votre adresse mail quelque part (création de compte La Redoute par exemple). Pour les utilisateurs vigilants que nous sommes, cette application est parfaite car nous ne recevons que les mails que nous allons lire. Il suffit donc de les charger en quelques secondes sur un réseau internet et ils sont ensuite accessibles hors ligne. Vous pouvez même répondre à vos mails en étant hors ligne et ils seront envoyés lors de votre prochaine connexion !

  • Skype, parfait pour les vidéo-conférence familiale 🙂

Tous les baroudeurs connaissent Skype ! C’est l’application qui permet de rapprocher les gens, à savoir, appeler, avec ou sans caméra, quelqu’un à l’autre bout de la planète (ou dans la pièce à côté, mais c’est moins utile…). Même si d’autres applications offrent les mêmes services, Skype reste très populaire. Nous l’utilisons pour parler à nos familles quand nous disposons d’un accès internet correct et que tous le monde est connecté en même temps. Mais l’autre service que nous utilisons est l’appel depuis notre Skype vers n’importe quel téléphone fixe en France. Pour une trentaine d’euros à l’année, vous pouvez appeler en illimité, ce qui est très pratique pour joindre quelqu’un qui n’a pas Skype ou internet.

  • Instagram, le réseau social photo

Instagram est notre application favorite pour partager nos aventures ! Nous pouvons ajouter et préparer des photos tout en étant hors ligne. Très pratique pour nous puisque, nous essayons de publier une photo par jour. L’autre fonctionnalité essentielle, c’est que nous pouvons publier la photo sur Instagram, Facebook et Twitter en un seul clic ! Pas besoin de devoir ouvrir chaque application et donc d’utiliser trop de données internet.

  • Facebook, le meilleur moyen de pas oublier les dates d’anniversaires !

Pas besoin de présenter Facebook, le géant des réseaux sociaux. Pour le voyageur, néanmoins, les groupes Facebook tels que Backapackers en Australie ou Les Français à Sydney, peuvent être très pratique pour passer des annonces. Nous avons même, via ces groupes, acheté du matériel de camping à un super prix ! En revanche, l’application se révèle très pauvre en terme d’accès hors ligne… Nous avons donc pris l’habitude de programmer la publication de contenu. Par exemple nous ajoutons une vidéo sur Facebook un lundi mais nous pouvons choisir qu’elle apparaisse sur notre page seulement le vendredi suivant. Ainsi, quand nous avons un très bon accès internet, nous mettons en ligne plusieurs vidéos qui seront activées avec une semaine de décalage.

  • Messenger, l’alternative à Skype

L’avantage de la messagerie instantanée de Facebook, c’est qu’elle permet de communiquer avec tous ses amis. Pas besoin de rentrer un nom de compte ou un numéro, tout le monde est là ! Vous pouvez ainsi appeler avec ou sans vidéo ou tout simplement écrire à vos contacts. Nous utilisons beaucoup cette application car il est possible d’écrire les messages hors ligne, ils seront ensuite envoyé automatiquement à la prochaine connexion internet.

  • Twitter, l’application favorite de Donald Trump

Twitter est l’application la plus simple à utiliser pour être rapidement au courant de ce qu’il se passe sur internet. Nous l’utilisons principalement pour partager nos photos avec la communauté de voyageurs et baroudeurs.

  • Image App, le transfert de photos

Dernière application vraiment essentielle que nous utilisons  : Image App. Il s’agit de l’application propriétaire de Panasonic. Notre appareil photo étant le GM5 de Panasonic, grâce à cette application, nous pouvons, depuis l’appareil photo, transférer nos clichés directement dans le Frogphone, sans fil. Très pratique pour ensuite pouvoir partager nos aventures !

Wikicamps, l’application ultime pour un séjour en Australie

Nous finissons cet article avec une application qui nous est indispensable dans notre quotidien australien  : Wikicamps. Cette application communautaire propose des cartes interactives de l’Australie, mises à jour par la communauté mondiale de personnes voyageant ou résidant au pays des kangourous. On y trouve : les panoramas, offices de tourisme, plages, campements, auberges de jeunesse, lieux touristiques, toilettes publiques, parcs avec barbecues et encore des tonnes de lieux comme des dunes de sables, des points de vue où se montrent fréquemment des baleines, des arbres rigolos ou des magasins. En bref on y trouve absolument tout !

Screenshot_2017-08-10-12-04-23_au.com.angryrobot.wikicamps.png

Tout ces emplacements sont autant d’icônes sur la carte. L’avantage, c’est que la communauté détaille chaque endroit en laissant des avis, en mettant des photos ou encore en ajoutant les prix s’il s’agit d’un campement ou d’une activité payante. Un système d’étoile permet de savoir d’un seul coup d’oeil si l’endroit est prometteur ou pas. Il est toujours possible d’aller voir en détail les commentaires pour se faire une idée plus précise. Pour notre part, nous laissons des commentaires pour nous aussi conseiller les futurs visiteurs. Une sorte de TripAdvisor nous direz vous ? En quelque sorte oui, mais la création de Wikicamps s’est faite à la base pour permettre à tout le monde de découvrir ce que l’on appelle des « Freespot » : des lieux de camping gratuit et légaux. Différents du camping sauvage, ces endroits sont souvent aménagés et avec des toilettes ! L’endroit idéal pour planter sa tente ou dormir dans la Frogmobile. Encore un moyen d’économiser quelques dollars tout en ayant des expériences inoubliables, loin des campings bondés ou des auberges de jeunesse excessives.

IMG_20170311_150136_056.jpg

Notre Freespot préféré à Kangaroo Island !

 

Screenshot_2017-08-10-12-05-57_au.com.angryrobot.wikicamps.png

Mais comment ne pas se perdre avec autant d’informations disponibles ? L’application propose un système de filtres très détaillés et faciles à organiser. Par exemple, si vous comptez ne pas payer pour la nuit, il vous suffit de sélectionner le filtre « campement » et le filtre « gratuit« . Ainsi, sur la carte, ne sont affichés que les campements gratuits à proximité. C’est idéal quand nous planifions notre road trip 🙂 Comme sur la capture d’écran ci-contre, pour chaque endroit, vous avez une liste d’icônes explicites donnant les détails importants. Sur ce camping, par exemple, on voit au premier coup d’oeil qu’il est payant mais qu’il propose du wifi et du courant ! Il est également bien évalué par la communauté avec une moyenne de presque 5 étoiles de la part de 48 visiteurs, et les commentaires élogieux nous ont donné envie de le tester ! Nous ne pouvons que vous conseiller ce camping qui est jusqu’à maintenant, le meilleur que nous ayons fréquenté en Australie !

Bien entendu, Wikicamps propose tous ses services hors lignes. Il suffit juste de télécharger les zones qui vous intéressent. De plus, vous avez la possibilité d’écrire les commentaires en étant hors ligne, ils seront mis en ligne à la prochaine connection. En revanche, pour avoir accès à une aussi bonne application, il faut passer à la caisse. Nous vous rassurons, il ne vous en coûtera que 2,50 euros ! Nous n’avons pas hésité à payer et nous ne le regrettons pas car nous utilisons l’application quotidiennement.

Voilà pour nos applications favorites que nous utilisons en Australie. Nous mettrons à jour cet article si d’aventure nous découvrons de nouvelles applications incontournables 🙂

 

Publicités

HelpX, Workaway, Wwoofing, Couchsurfing : ces réseaux qui permettent de voyager gratuitement !

Vous aimez voyager aux quatre coins du monde mais vous n’avez pas beaucoup d’argent ? Vous souhaitez rencontrer la population locale et vivre le quotidien d’une famille ? Vous aimeriez profiter de votre séjour et acquérir de nouvelles connaissances ou encore vous rendre utile ?
Tout cela est possible, grâce aux nombreux réseaux internationaux d’échange et d’entraide. Lire la suite

L’Australie au fil des pages

Notre départ en Australie approche à grands pas ! A cette occasion, nous vous avons concocté une petite série de livres consacrés à ce grand pays. Récits de voyages ou romans, tous les ouvrages de cette bibliographie sont une invitation à aller découvrir cet immense territoire (quoique certains donnent plutôt envie de le fuir !). Lire la suite