Un an en Australie : bilan et budget !

Il y a un an, nous avons décidé de tout quitter : appartement, boulot, famille, amis… pour partir vivre à l’étranger, et découvrir le monde. Après une année passée à faire le tour de l’Australie grâce au visa vacances travail, il est temps pour nous de dresser un bilan, et de revenir sur notre budget ! 

Un an en Australie, voilà ce que ça donne !

  • Nous avons passé au total 363 jours au pays des kangourous ! Donc pas tout à fait une année complète, mais nous préférions quitter le pays avec quelques jours d’avance pour éviter les problèmes de visa en cas de retard d’avion…
  • Nous avons dormi dans 25 lits différents, la tente et la voiture comptant chacun pour un seul lit, même si nous y avons dormi pour l’essentiel de notre voyage ! Bien sûr, impossible de faire une moyenne, car nous avons parfois passé que deux nuits dans un lit, alors que nous avons dormi dans la tente durant 7 semaines consécutives pendant notre travail dans les fermes de framboises. Cependant, nous avons été hébergés par 17 familles différentes au cours de notre périple. Toutes ont été adorables avec nous et nous ont vraiment ouvert leur porte comme si nous étions des amis de longue date ou de la famille proche.
  • Les Australiens que nous avons rencontrés ont tous été (à l’exception d’un jeune de notre âge), plus gentils les uns que les autres. Ils sont très ouverts, accueillants, aiment aller à la rencontre des autres et s’intéressent aux cultures autres que les leurs. Il est très facile de commencer une discussion avec de parfaits étrangers, et ils sont d’ailleurs, pour l’essentiel, curieux à propos de nos aventures et de ce que l’on pense de leur pays. Nous avons partagé beaucoup de temps avec les Grey Nomads, ces retraités qui parcourent les routes du pays dans leur caravane. Certains ont partagé un peu de leur temps, d’autres une bonne bouteille de vin, certains un bout de leur repas, un poisson fraîchement pêché, et mention spéciale pour Jenny et Ian, qui eux, nous ont carrément invités à passer Noël chez eux ! Nous vous l’avions déjà dit, les Australiens sont au top !
  • Nombre de kilomètres parcourus : 30 810 km. Une sacré distance tout de même ! Cela représente grosso modo 30 fois la traversée de la France ! Bien entendu, le paysage n’est pas le même que dans l’Hexagone.. Nous avons traversé des déserts, des villes, des patelins paumés de l’Outback (avec plus de kangourous que d’habitants !) des forêts pluvieuses, longé des côtes sans fin, arpenté le Bush, mais nous pouvons quand même affirmer avoir roulé sur du « plat » la plupart du temps. L’Australie, ce n’est quand même pas très vallonné !
P1050110

Notre petite Frogmobile a fait tout le tour du pays ! Elle a vu plein de paysages différents !

 

  • Nombre d’animaux tués sur la route : 2. Un petit oiseau et un serpent… Ah, et un milliard d’insectes aussi… Ce n’est pas très bon pour notre Karma tout ça… Heureusement, nous avons évité le pire à deux reprises ! Amandine a failli entrer en collision avec un émeu, et Rémi avec un aigle ! Comme quoi, en Australie, il faut plutôt se méfier des gros oiseaux que des kangourous ! Nous avons de toute façon respecté au pied de la lettre la règle n°1 de conduite en Australie, à savoir : ne JAMAIS conduire de nuit ! Quand on voit les bas côtés le long de la route, on comprend vite pourquoi…
  • Objets volés, cassés ou perdus : seulement un, notre drone, qui a fini écrasé contre une falaise dans les Blue Mountains… Heureusement, ce n’était pas notre faute, mais un problème inhérent au drone, nous en avons donc récupéré un gratuitement  grâce à la garantie ! Celui-ci nous suivra en Nouvelle-Zélande, en espérant qu’il ne subira pas le même triste sort…
  • Objets accumulés au cours du voyage : beaucoup trop ! Pour information, en dehors des choses que nous avons achetées nous même (vêtements, matériel de camping, cartes postales, livres d’occasion…), presque tous nos hôtes nous ont offert des objets divers et variés, que nous n’avons bien entendu pas pu refuser ! Tout a commencé quand Amandine a reçu une guitare pour son anniversaire…. A partir de là, nous avons eu : une peinture aborigène, des couverts en argent, une paire de chaussures d’hiver pour Amandine, ainsi qu’un genre de poncho, des lingettes spéciales pour nettoyer les vitres (nous tenons à préciser que ce cadeau là est très utile, car l’une des tâches récurrentes en HelpX est de nettoyer les carreaux… pour le coup, les lingettes marchent super bien !!!), deux ornements de Noël à mettre dans le sapin, un ours en peluche offert par un petit garçon de 4 ans... Bref, vous voyez l’idée ! Dur dur de préparer les sacs à dos pour le prochain voyage ! Mention spéciale à David et Julie qui nous ont offert un morceau de carrelage décoré d’oiseaux australiens pour notre future maison !
  • Pour tous ceux d’entres vous qui ont suivi notre aventure depuis le début, vous avez pu lire 17 articles sur notre blog dédiés à l’Australie ( 15 sur nos carnets de voyage et 2 regroupants des infos pratiques), et visionner 14 vidéos ! Désolé, nous sommes un peu en retard à ce niveau, mais avec un seul ordinateur, ce n’est pas tous les jours facile ! Être blogueur de voyage, ça prend du temps!
  • Niveau nourriture, nous avons tout vu ! Nous avons alterné les périodes de régime forcé sur la route, au cours desquelles notre approvisionnement principal se résumait à des boîtes de thon et des nouilles instantanées (miam !), aux périodes de gavage (oui, oui on peut vraiment parler de gavage au vue des quantités !) lorsque nous étions chez nos différents hôtes. Nous avons fini par croire que leur rôle à tous était de nous faire prendre des kilos, car nous avons vraiment eu de véritables festins à chaque fois ! Nous avons séjourné avec des végétariens à deux reprises, ce qui nous a nullement traumatisé (sauf Rémi, qui s’est réveillé une nuit, rêvant qu’il mangeait un steak saignant…), mais la plupart du temps, nous avons mangé de tout ! Bien entendu, nous avons essayé le kangourou, l’émeu, le crocodile… et la fameuse pavlova, le dessert typiquement Australien (qui est soit-disant Néo-Zélandais au passage…)
    Nous avons pas mal cuisiné pour nos hôtes, avec deux plats qui sont revenus assez souvent : les crêpes, bien évidemment, mais aussi le hachis parmentier ! Facile à faire, ça a plu à tout le monde !
  • Expériences acquises au cours de notre périple : énormément ! Nous avons eu beaucoup de chance dans nos différents HelpX, d’avoir des hôtes qui nous ont permis de vivre leur quotidien et d’apprendre leur travail. Nous avons établi tout au long de l’année une liste (non-exhaustive) des genres de « métiers » que nous avons effectués, et ça donne à peu près cela : cuisinier, jardinier, tondeur de mouton, pêcheur de langoustes de rivière, vendangeur, gardien de maison, brasseur de bière, pépiniériste, vendeur de crêpes, éleveur de chèvres, fromager, boucher, nettoyeur de vitres, vétérinaire pour alpaca, maçon, baby-sitter animalier, tailleur de framboisiers… Et la liste continue ! Nous ne savons pas trop comment nous ferons rentrer tout ça dans notre C.V., mais au moins, nous pouvons dire que nous mourrons moins bête !
  • Visites chez le docteur : 0 !!! Yes ! Bon, il a fallu aller une fois à la pharmacie pour Amandine (micro-intoxication alimentaire) et une fois pour Rémi qui a chopé un bon gros rhume (probablement à cause de son père 😉 ). Nous avions bien entendu souscrit à une assurance maladie auprès de Chapka, pour être sûrs de ne pas être dans le pétrin en cas de pépin de santé, mais tant mieux, nous n’avons pas eu à l’utiliser !

 

P1050935

Nous avons traversé la plaine du Nullarbor, la « Highway to Hell » de la chanson d’ACDC !

Alors, avons-nous aimé l’Australie ?

OUI ! Nous avons vraiment adoré ! Ce fut une super expérience pour nous, et nous la conseillons à tout le monde ! La partie la plus intéressante pour nous a été d’avoir notre indépendance totale grâce à notre petite Frogmobile. Même si c’est super de voyager en utilisant les transports en commun, où en faisant du stop, avoir son propre véhicule est tout de même plus agréable, et permet aussi de planifier son road trip à la dernière minute (voir même de ne rien planifier du tout et de voyager au gré de ses envies). Nous avons vraiment aimé voyager sur de grandes distances, sans croiser personne sur la route pendant des centaines de kilomètres. Au lieu d’être stressant et de se dire « mince, on fait quoi si on tombe en panne?! », nous avons eu un incroyable sentiment de solitude qui nous a apaisé. Nous avons découvert au cours de cette année que nous préférons être à la campagne, dans des coins perdus, plutôt que dans les grandes villes. Oui, nous avons aimé Sydney et Melbourne, mais après avoir voyagé dans l’Ouest Australien, nous nous sommes sentis un peu oppressés en présence de tout ce monde.

De manière générale, nous avons trouvé le pays vraiment très propre. Il n’y a pas de déchets par terre dans les rues et on dirait que les Australiens font un effort de ce côté-ci. Ils sont soucieux et conscients de leur environnement et essaient de le protéger. Les villes et villages sont aussi très bien aménagés, avec des parcs partout, des jardins botaniques, des toilettes publiques gratuites, des douches gratuites sur les plages, des barbecues en libre accès… Tout est pensé pour attirer les familles, et cela profite énormément aux voyageurs comme nous !

Comme indiqué plus haut, nous n’avons eu que des expériences positives avec les Australiens rencontrés. Nous nous sommes rendus compte à quel point nous avons été chanceux d’être accueillis à bras ouvert, et de voir des familles nous faire une confiance totale en seulement quelques heures. Les Australiens sont beaucoup moins méfiants que nous le sommes en France, et n’hésitent pas à donner leur confiance rapidement. Nous nous sommes rendus compte de cet aspect lorsque nous avons fait du gardiennage de maison à trois reprises. Nous connaissions à peine nos hôtes, mais ils n’ont pas hésité à nous laisser les clés de leurs maisons ainsi que leurs animaux à charge !

Voici une carte de l’Australie avec comme marqueur nos articles :

Nous avons établit ci-dessous notre top 5 de nos endroits préférés en Australie (retrouvez nos articles en cliquant sur les liens) :

Maintenant, regardons un peu notre budget total de cette année.

P1060596 (1)

Avant de partir en Australie, nous avions économisé un peu d’argent en France, afin de pouvoir commencer notre aventure sans stress. Le but n’était bien sûr pas de tout dépenser, mais d’en garder au maximum pour la suite du voyage (à savoir, la Nouvelle-Zélande).

Amandine, qui aime bien garder un oeil sur les comptes des Frogtrotters, a enregistré chaque petite dépense de ce voyage, et peut désormais dire précisément combien cette année a coûté !

Au total, nous avons dépensé 23 762,48 $ (15 516 euros au taux de change du 28/01/2018)

Notre dépense la plus importante a été l’essence, avec 4 764, 35 $ dépensés ! Et oui, plus de 30,000 km autour de l’Australie, ça consomme une bonne partie du budget ! Après un calcul rapide, on s’aperçoit que nous avons dépensé en moyenne 15 centimes par kilomètre ! Le prix de l’essence fluctue énormément d’un jour à l’autre, et surtout d’une station à l’autre ! Le mieux est de toujours comparer plusieurs stations avant de faire le plein ! Cela peut vous faire économiser quelques dollars !

Deuxième dépense la plus importante dans notre budget : le logement. Sans maison, il a fallu trouver un toit pour 363 jours ! Nous avons dépensé un peu plus de 4 000 $ en camping, ce qui n’est pas rien ! Nous n’avons jamais passé une seule nuit en auberge de jeunesse, le coût étant bien plus élevé qu’un camping. Une seule nuit à l’hôtel (Melbourne, car nous étions arrivé un jour plus tôt que prévu…) et un Airbnb à Adelaïde (4 nuits). Nous avons donc alterné principalement, camping, freecamp et hébergement gratuit en HelpX et en Couchsurfing. Malheureusement, nous avons voyagé sur la Great Ocean Road en pleine période de vacances scolaires, ce qui a fait grimper le prix des campings jusqu’à 70 $ la nuit (contre 25-30 $ en temps normal !). Une dépense qui peut donc facilement être réduite en hors-saison. Soyez prévoyants !

Ensuite vient la nourriture, avec 3 944,75 $. Nous avons vraiment essayé d’économiser au maximum sur ce point, car ce n’était pas pour nous le plus important. Sur la route, nous avons donc fait des efforts et n’avons pas craqué pour toutes les bonnes choses qui nous faisaient envie…. sauf pour du chocolat quand il était à plus de 50% de réduction (nous avons fait un carnage dans le rayon parfois…) ! Pas grave d’être à la diète, nous nous rattraperons en France à notre retour ! A ce moment là, nous ferons exploser le budget (et notre panse) en croissants, pains au chocolat, foie gras, magret de canard, fromage…

P1040985 (1)

Notre régime alimentaire sur la route, miam !

Côté loisirs, nous nous sommes fait plaisir, mais modérément. Nous avons fait des activités que nous avons considérées comme originales ou incontournables. Nous avons bien entendu regardé les prix proposés avant de réserver, pour savoir si nous pouvions nous le permettre ou pas. Au total, nous avons dépensé 1 673 $ dans ce domaine. Cela inclus entre autres : les entrées aux parcs nationaux, deux sorties cinéma, une sortie plongée avec les raies manta (238 $), un tour d’hélicoptère au dessus des 12 Apôtres (335 $), différents parcs animaliers et sanctuaires, un tour à dos de dromadaire à Broome (180 $) et une croisière dans le parc national de Kakadu (198 $). (Les prix indiqués sont pour 2 personnes).

Le montant de la voiture n’apparaît pas dans les comptes car nous l’avons revendue à peu près le même prix que nous l’avions achetée, donc pas de perte d’argent de ce côté ! Ce qui est très positif pour nous, car cela représentait une somme importante ! Nos efforts d’entretien de la voiture tout au long de l’année ont donc été bénéfiques ! Nous avons tout de même dépensé pour la voiture : 3 461,47 $. Cela comprend l’aménagement de la voiture en Frogmobile, avec un lit pliable à l’intérieur (412,99 $), la registration pour une année (1 003 $), l’assurance au tiers et l’assistance routière (357,42 $) et l’entretien, plus quelques réparations  (1 688,06 $).

A savoir :

Pour ceux qui pensent que louer une voiture revient moins cher, faisons un calcul rapide : la Frogmobile nous a coûté 24,6 $ par jour, mais comme nous l’avons bien revendue, ce montant descend à 9,5 $ par jour. Une voiture en location (avec la compagnie Apollo, pour un an) coûte 47,46 $ par jour !

Voici ci-dessous un petit camembert, pour vous montrer où nous avons mis notre argent :

nos dépenses camembert

Afin de ne pas dépenser tout notre argent, nous avons, au cours de l’année, trouvé du travail rémunéré ici et là, déclaré, ou pas… Nous avons ainsi fait les vendanges, ramassé des pommes du bush, vendu des crêpes au marché d’Espérance, planté des arbres, et taillé des framboisiers ! Au total, nous nous sommes fait, à deux, pas moins de 18 752 $ ! Il s’agit d’un montant en super net, sachant que les taxes/impôts sont prélevés à la source.   Au total nous avons travaillé 66 jours ! Ce qui fait tout de même 297 jours de vacances 🙂 Plutôt pas mal !

Si vous suivez bien, vous avez pu vous rendre compte que nous n’avons presque pas dépensé d’argent ! Et oui, avec 23 762,48 $ de dépenses et 18 752 $ de revenus, cela nous reviens à une dépense totale de 4 910,2 $ à deux donc 2 455,1 $ chacun. Cela représente seulement 1 602,40 euros chacun (au taux de change du 28/01/2018) ! Plutôt pas mal, non ? Bien entendu, il faut rajouter à cela le prix des billets d’avion, des visas, et du matériel que nous avons acheté avant le départ.

Au final, nous sommes vraiment très contents de l’état général de nos finances ! Nous avons réussi à trouver un équilibre entre vacances et travail, ce qui nous a permis de voyager sans stresser. Nous avons économisé vraiment beaucoup d’argent grâce à nos différents Helpx, qui, rappelons-le, nous ont évité de dépenser de l’argent pour le logement et la nourriture. Et puis, nous avons vécu d’inoubliables expériences et rencontré des gens adorables (en plus d’avoir de très bon repas, du bon vin et des lits confortables) !

Certes, nous aurions pu travailler un peu plus afin de ne pas avoir dépensé d’argent du tout, mais bon… nous avons aussi conçu notre voyage selon nos envies, sans se mettre la pression ! L’important, c’était principalement de nous faire plaisir et d’être heureux. Et au vu des distances, si nous avions travaillé à peine 15 jours de plus, nous n’aurions pas pu faire le tour complet du pays. Ah, mais en fait, nous n’avons pas fait tout le tour ! Nous avons en effet du écourter notre trajet sur la côte Est (qu’Amandine a déjà fait il y a deux ans), et évincer la Tasmanie. Nous devrons revenir une prochaine fois pour faire ces parties du pays (zut alors ! 😉 ) !

P1120857 (1)

Conclusion :

Nous voulions vous montrer à travers notre budget qu’il n’est pas nécessaire d’être riche pour voyager ! Bien au contraire ! Il suffit juste d’être motivé, de savoir équilibrer travail et loisirs, et de bien gérer ses dépenses au quotidien. Certes, nous nous sommes un peu privés lorsque nous étions sur la route, en n’allant pas au restaurant, en dormant dans des free camps de temps en temps, en n’achetant absolument aucun alcool ou cigarette (nous ne fumons pas de toute façon)… mais au final, nous avons pu utiliser cet argent économisé dans des activités que nous n’aurions autrement pas pu faire. Quand on voyage avec un budget restreint, il faut savoir faire des compromis, et je pense que nous avons réussi le défi haut la main ! Bien entendu, chacun voyage de la manière qu’il veut et nous ne sommes pas ici pour donner une leçon à qui que ce soit ! Nous voulions juste partager avec vous notre approche du voyage ! Et vous montrer qu’avec seulement 3 000 euros dans la poche, on peut faire, en couple, le tour de l’un des plus grand pays du monde !

Nous profitons de cet article pour vous remercier de suivre nos aventures ! Vos commentaires sur le blog ou sur les réseaux sociaux nous font chaud au coeur ! Si vous avez des suggestions pour nous, sur les articles, les vidéos ou autres, n’hésitez pas à les partager avec nous ! Nous sommes tout juste débutants dans le monde des blogueurs de voyages, et avons certainement des progrès à faire ! En tout cas, merci de nous suivre, et nous avons hâte de partager avec vous nos prochains voyages !

P1130069 (1)

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

11 réflexions sur “Un an en Australie : bilan et budget !

  1. jurassiks39 dit :

    Un grand bravo et merci pour cet article de bilan précis sur différents domaines, tres intéressant et enrichissant, bien illustre par des belles photos !
    Bravo encore pour votre gestion rigoureuse du budget et votre arbitrage entre les dépenses pour profiter des visites et loisirs hors de l’ordinaire .
    Bravo aussi pour votre belle complicité et complémentarité pendant cette annee qui vous a permis de mieux vous connaître et d’affiner vos choix pour votre retour en France dans 2 ans.
    Nous vous souhaitons un excellent début d’aventure en Nouvekke-Zelande avec des rencontres de personnes aussi accueillantes, confiantes , chaleureuses et généreuses. Et des découvertes tout aussi hors du commun.

    J'aime

  2. Jean-Louis Gérus dit :

    Quel moment stupéfiant ! Ces rapports moral et financier de l’association Frogtrotters, deux membres actifs et davantage de membres honoraires, sont d’une précision et d’une rigueur exceptionnelles. Comment faites-vous pour courir les routes de cet état continent en multipliant rencontres, plans jobs et innombrables démarches et contacts, tout en comptabilisant vos sous au centime près et en partageant autant d’informations, de sensations et d’images, exceptionnelles au demeurant ? L’ordi et la toile constituent sans doute l’un des éléments de réponse, mais encore faut-il maîtriser ces outils et exploiter finement les moyens d’accès à internet en itinérance. Je crois avoir trouvé la véritable réponse dans la dernière photo des perroquets blancs : elle en dit long sur votre complicité et constitue probablement la seule clé de lecture qui vaille à toutes vos « réflexions » ! Bravo et merci. Mais au fait, une question de la salle virtuelle, que devient donc le projet Biblioterra ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s