Australie : astuces pour dépenser moins d’argent en voyageant

Voyager en Australie peut très vite devenir un gouffre financier pour tout backpacker, si l’on ne fait pas attention à ses dépenses ! En effet, le coût de la vie est plus élevé ici qu’en France, et de simples produits coûtent souvent une fortune. De quoi faire peur à nos portes monnaies, qui ne sont en général pas beaucoup remplis… Après 4 mois passés en Australie, nous vous faisons part ici de quelques astuces dont nous nous servons au quotidien pour essayer de dépenser le moins d’argent possible, tout en profitant du voyage !

P1060592 (1)

Pièces et billets australiens

Nourriture

Dépense indispensable et de base, la nourriture a un poids indéniable dans le budget. Un sacré poids même quand on voit qu’un kilo de pommes coûte 6 dollars dans certains supermarchés !

L’une des premières règles dans la recherche de nourriture abordable est de comparer les tarifs. En effet, le prix pour un même produit dans différents supermarchés peut passer du simple au double ! Il faut donc essayer, dans la mesure du possible, de faire le tour de plusieurs commerces avant de décider où l’on va acheter ses produits (quand il y a plusieurs commerces bien sûr…)

De manière générale, certaines chaînes de magasins proposent des prix bien en dessous de la moyenne. C’est le cas pour Aldi, récemment implanté en Australie, où les prix pratiqués sont beaucoup plus raisonnables que dans les chaînes nationales. De plus, la qualité est vraiment bonne ! Autres magasins où se ravitailler : Reject Shop, Red Dot, Cheap as Chips… des enseignes équivalentes à notre La Foir’fouille français. Les produits que l’on y trouve ne sont pas des produits frais mais plutôt des chips, gâteaux, boissons… et leurs prix défient toute concurrence !

Ne pas oublier non plus de regarder le coin des promotions et des produits en vente rapide (proches de la date de péremption). Les prix sont cassés, des fois jusqu’à -75%, ce qui est très intéressant, surtout quand la promotion en question s’applique à du camembert made in France ! (si si on a trouvé ça ! ). Dans ce cas là, c’est le jackpot et cela permet de se faire plaisir !

Autre astuce : manger des produits de saison et locaux ! Beaucoup de fruits et légumes poussent en Australie grâce à un climat idéal. Il faut donc privilégier des produits cultivés sur place plutôt que ceux importés, qui seront beaucoup plus chers et beaucoup moins goûteux ! De la même manière, acheter ses produits frais directement auprès du producteur peut s’avérer être un très bon plan ! De cette manière, nous avons pu acheter 30 oeufs dans une ferme pour seulement 9 dollars alors que ces même oeufs sont vendus 7 dollars la douzaine au supermarché. De quoi faire de sacrées économies !

P1040985 (1)

Notre réserve de nourriture pour le road trip

Lors de notre road trip dans le centre rouge, nous avons décidé d’acheter beaucoup de nourriture à Adelaide, avant le départ, pour anticiper les prix très élevés dans les commerces de l’outback. Nous avons ainsi accumulé des dizaines de boites de conserve. Du thon, du maïs, des haricots… mais aussi du riz, des pâtes, des gâteaux, des barres de céréales, du thé, du café en poudre… Nous avons de cette manière pu économiser énormément d’argent. Certes, les repas n’étaient pas très variés ni forcément équilibrés, mais nous nous sommes bien rattrapés depuis !

Ce que nous n’avons pas fait : le glanage urbain. La solution ultime pour ne pas dépenser d’argent en nourriture est tout simplement de récupérer auprès des supermarchés les invendus. Pour se faire, une seule solution : faire les poubelles à l’arrière des grandes surfaces. Salissant, mais cela permet d’économiser de l’argent ! Bien qu’étant une pratique considérée comme peu gratifiante aux yeux de certains, de nombreux backpackers y ont recours ! Peut-être le ferons nous un jour aussi !

Bien entendu, nous fuyons les restaurants et les fast-food, qui sont hors budget !

Logement

Deuxième dépense importante lorsque l’on voyage à l’étranger : le logement. Il faut en effet trouver un toit chaque soir, ce qui peut vite vous ruiner !

Ayant un petit budget, nous avons tout de suite éliminé les hôtels de notre catégorie logement. De même, les auberges de jeunesse passent à la trappe, car le lit simple en dortoir coûte environ 25 dollars, ce qui revient assez cher quand on est en couple !

Nos premières nuit à Adelaide se sont donc passées dans une chambre trouvée sur Airbnb. Pour 25 dollars la nuit pour deux, nous avions ainsi une chambre privée dans une petite maison de banlieue. Deux fois moins cher qu’en auberge de jeunesse donc et beaucoup plus luxueux !

Nous avons aussi sollicité le site Couchsurfing, grâce auquel nous avons rencontré notre ami John, qui nous a hébergé de nombreuses nuits ! Une très belle manière de se loger gratuitement tout en rencontrant des locaux !

Lorsque nous sommes sur la route, nous privilégions les nuits en camping (entre 15 et 50 dollars la nuit par emplacement, en fonction de la ville…), voir en camping sauvage ! Il existe en effet beaucoup de sites de camping sauvage, pour la plupart en dehors des villes, qui offrent un confort minimum (un parking, un bout de terre rocheuse… avec pour les plus luxueux, des toilettes !). Il n’y est pas forcement facile de planter sa tente, mais ayant un lit dans notre voiture, cela ne nous pose pas de problème.

P1060356 (1)

Notre petit chez-nous pour 3 semaines

Enfin, l’une des solutions que nous préférons et que nous avons déjà pu tester deux fois : le house-sitting ! En français, le gardiennage de maison ! Dans notre cas, nous avons surveillé la maison d’amis à deux reprises, ainsi que pris soin des animaux sur place. Une manière de passer du temps dans la même ville sans se ruiner ! Dans notre cas, nous avons surveillé la maison d’amis partis en vacances, cela a été donc relativement simple à trouver, mais il faut savoir qu’il existe des sites officiels de gardiennage. Il suffit de s’inscrire, de payer une cotisation annuelle, et de chercher sa future maison ! Cette solution est une très bonne option pour les personnes étants flexibles au niveau de leur itinéraire, ou souhaitant juste être logées gratuitement !

Voiture

L’une des grosses dépenses lors d’un road trip en Australie est le moyen de transport. Pour un voyage à court terme, la location d’un van aménagé est envisageable et préférable, mais il faut absolument investir à partir de quelques mois. En effet, un van coûte environ 1000 dollars par mois, sans compter le prix de l’essence. L’achat d’une voiture (ou un van) revient donc beaucoup moins cher, tout en sachant que si elle est bien entretenue, il sera possible de la revendre à la fin du voyage (sans perdre trop d’argent avec un peu de chance). Il est donc essentiel de penser à bien entretenir sa voiture, meme si cela revient à investir un peu d’argent, mais cela sera récompensé lors de la revente !

P1060105 (1)

La Frogmobile à la plage 

Autres solutions que nous n’avons pas suivies :

L’utilisation des transports en commun, tel que le réseau de bus Greyhound qui sillonne l’Australie. Solution efficace pour économiser mais qui réduit grandement la liberté de mouvements ! A réserver pour les voyageurs qui souhaitent principalement visiter les villes et les endroits très touristiques.

Le covoiturage. Il est très facile de trouver des voyageurs ayant une voiture et qui souhaitent trouver un ou plusieurs compagnons de voyage. Les frais d’essence sont ainsi partagés, et cela peut être l’occasion de se faire de nouveaux amis (si vous êtes chanceux !) et de ne pas s’ennuyer sur la route qui parfois (très souvent en fait en Australie) peut être longue !

La relocation de véhicule. Concept sympathique qui consiste à ramener un van (ou une voiture) de location à sa ville d’origine. En général, il est demandé de payer un dollar par jour et les frais d’essence sont en partie payés ! Le rêve pour tout personne étant flexible sur la destination et sur son emploi du temps !

Essence

Même si l’essence est moins chère en Australie qu’en France, son coût devient vite important quand on décide de faire tout le tour du pays ! En effet, l’Australie est grande comme 12 fois la France ! Cela représente donc un sacré paquet de kilomètres ! En 4 mois, nous avons déjà effectué 17 000 kilomètres !

Une solution pour dépenser moins en frais d’essence : bien comparer les prix. Il existe de grandes différences entre les stations essences, même si celles-ci sont situées à 50 mètres l’une de l’autre. Il faut donc être vigilant et ne pas hésiter à faire le plein dès que le prix semble avantageux.

De manière générale, il faut aussi éviter de faire le plein lors des weekends rallongés ou en période de départs en vacances, car les prix ont tendances à flamber ! Les stations essences font fluctuer les prix de manière considérable, et cela n’est pas toujours dû à l’augmentation du prix du baril !

P1050068 (1)

Les stations essences dans les coins reculés de l’Australie sont vraiment minimalistes !

Il faut aussi essayer de faire le plein dans les grandes villes plutôt que dans les petits villages éloignés de toute civilisation, ce qui n’est pas toujours facile ! A titre d’exemple, un litre d’essence à Adelaide coûtait 1,20 dollars lorsque nous y étions. A Uluru, au milieu de l’Australie, le même litre coutait plus de 2 dollars. Autant vous dire que notre porte monnaie en a frémit !

 

Solution à cette essence incroyablement chère : remplir des jerricans là où le prix est correct, pour éviter d’avoir à le faire dans les coins reculés. Nous n’avons pas choisis cette option, car, n’ayant pas de galerie sur le toit de notre voiture, il ne nous semblait pas très agréable de conduire avec l’odeur de l’essence dans l’habitacle…

Matériel

En ce qui concerne le matériel de camping, d’aménagement de la voiture, les habits ou encore les livres (pour nous anciens bibliothécaires qui en dévorons des dizaines chaque année), il existe plusieurs alternatives.

Tout d’abord, on retrouve les chaînes de magasins tels Kmart ou Target, qui proposent des prix très bas pour des objets de qualité satisfaisante. Disons que pour des boîtes de rangement en plastique ou bien des habits de travail, c’est l’idéal.

Pour dépenser moins d’argent, on peut aussi se tourner vers les OP shops. Ce ne sont autres que la Croix Rouge ou encore L’armée du Salut, qui proposent des objets d’occasion, à des prix imbattables ! On peut faire de sacrées affaires en prenant le temps de chercher. En effet, les boutiques sont des fois sens dessus dessous et il est dur de s’y retrouver dans l’amoncellement d’affaires. Il faut donc s’armer de patience !

Autre astuce, utiliser le réseau Gumtree (l’équivalent du Bon Coin français), où l’on retrouve toutes les petites annonces des particuliers, qui vendent absolument tout ! (c’est d’ailleurs sur ce site que nous avons trouvé notre petite Frogmobile! ).

Finalement, quoi de plus simple que de racheter du matériel à un ancien backpacker ?! Tous les jeunes étrangers rentrants chez eux ou continuants leur voyage dans d’’autres pays n’ont souvent d’autre choix que de revendre leurs affaires. C’est l’occasion de faire des bonnes affaires, surtout que la plupart s’y prennent à la dernière minute pour tout vendre et les prix sont donc imbattables ! Le meilleur dans tout ça : certains se débarrassent de tout leur matériel gratuitement ! Pour être informés sur ces bonnes affaires, il suffit de s’abonner aux réseaux Facebook des étrangers en Australie (par exemple, Français à Adélaïde).

En parlant avec des locaux, certains vous proposerons même peut être des affaires dont ils ne se servent plus (j’ai ainsi pu récupérer une paire de chaussure pour affronter l’hiver et Rémi un pantalon de travail) !

Visites

En ce qui concerne les visites, il est difficile de réduire le budget et de faire des économies. Notre solution : ne pas se priver et faire les incontournables, mais réfléchir à deux fois lorsque cela n’en vaut pas le coup. La meilleure solution est de parler aux locaux pour savoir si telle visite est vraiment indispensable ou pas. Beaucoup d’Australiens ont visités leur propre pays, ils sont donc à même de nous dire si un lieu leur a plu ou s’il ne mérite pas le déplacement.

Cigarette et alcool

P1040733 (1)

Boutique vendant de l’alcool

Une des solutions pour dépenser encore moins d’argent ? Ne pas boire et ne pas fumer ! Certes cela n’est pas forcement l’idéal pour tout le monde, mais l’alcool et les cigarettes coutants extrêmement chers, voici une dépense qui peut être évitée ! Pour information un paquet de cigarettes à Esperance coûte 30 dollars ! Pour nous, pas de problème de ce côté-là. Nous sommes non fumeurs et ne sommes pas de grands consommateurs de boissons alcoolisées !

De manière générale

Nous nous sommes rendus compte que la meilleure solution pour économiser est tout d’abord de parler avec les locaux ! Ceux-ci sont bien placés pour connaître les bons plans sur à peut près tout !

Ne pas hésiter à se poser pour quelques temps dans un endroit pour trouver un petit boulot. De cette manière, nous avons pu faire les vendanges pendant 5 semaines au sud d’Adelaide, avons ramassé des muntries à Kangaroo Island, et vendu des crêpes à Esperance ! Beaucoup d’australiens que nous avons rencontrés nous ont d’ailleurs dis qu’ils étaient impressionnés par les français : nous avons apparement beaucoup de ressources en matière de recherche de travail et n’abandonnons jamais notre projet de voyage même si nous n’avons pas beaucoup d’argent ! Il suffit de trouver du travail pour pouvoir continuer !

Faire du HelpX, Wwoofing ou WorkAway est la solution ultime pour économiser ! Nous en avons déjà fait 4 différents et nous adorons le concept ! Pour tout savoir là dessus, n’hésitez pas à consulter notre article à ce sujet !

Il faut finalement savoir se priver un peu. Ne pas acheter un pot de glace à 10 dollars même si l’on en a vraiment envie, ne pas refaire sa garde robe tous les mois, ne pas aller au cinema mais plutôt emprunter des films à la bibliothèque locale… Toutes ces choses qui apportent du confort dans la vie courante ne sont pas forcément indispensables lors d’un voyage au long court, et nous pourrons toujours en profiter lors de notre retour en France !

Un road trip en Australie peut très vite revenir très cher pour un petit backpacker sans argent. Heureusement, comme nous avons pu le voir, il existe des solutions pour ne pas trop dépenser ! Il faut savoir ruser avec les prix, fureter dans les magasins pour les bonnes affaires, et essayer de se faire un peu d’argent sur la route ! De temps en temps, il ne faut tout de meme pas hésiter a se faire plaisir ! Ces petits extras sont d’autant plus appréciés car étants rares !

P1040921 (1)

Nous avons craqué pour cette délicieuse crêpe !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s