Premiers pas en Australie : banque, téléphone, TFN, voiture…

Débarquer dans un nouveau pays pour y vivre sur une longue période n’est pas la même chose que de passer deux semaines de vacances à l’autre bout du monde. En effet, de la même manière qu’il faut un minimum de préparation avant de partir de France, il y a aussi quelques démarches indispensables à faire à l’arrivée dans le pays d’accueil. Ouvrir un compte en banque, obtenir un numéro de téléphone, se déclarer fiscalement… tant de petites choses qui sont indispensables pour commencer sur de bonnes bases ! Voici un petit aperçu de nos premiers pas en Australie !

Le téléphone portable

Afin d’être joignable dès notre arrivée sur le territoire et de pouvoir contacter nos hôtes, nous avons décidé d’obtenir un numéro de téléphone australien avant de faire toute autre démarche. Nous nous étions renseignés au préalable sur les différents forfaits et différents opérateurs téléphoniques disponibles en Australie. Entre Optus, Vodafone, Telstra et autres, nous avons opté pour une carte prépayée chez Telstra. Telstra est le fournisseur ayant le réseau le plus développé sur le territoire, ce qui était pour nous un critère essentiel. En effet, ayant prévu de faire tout le tour du pays, en traversant quelques fois des régions plus ou moins désertiques, il nous est indispensable d’avoir du réseau en permanence.

En ce qui concerne les forfaits, il faut savoir que ceux-ci sont extrêmement chers en Australie, et n’offrent pas d’options en illimités. Adieu donc le forfait à 19,99 euros avec internet et appels à volonté ! Pour ne pas se retrouver ruinés dès les premiers mois, nous avons choisis de prendre une seule carte prépayée de 30 dollars pour nous deux, qui est valable un mois et nous donne accès aux SMS illimités, 3GB d’internet et 700 dollars d’appels (ce concept reste un peu compliqué à expliquer, mais cela représente en gros 5 heures d’appels). Rémi a acheté une carte SIM sans argent dessus pour son téléphone, ce qui concrètement ne lui sert pas à grand chose, sauf à recevoir des appels et SMS (utile le jour où nous devons nous retrouver quelque part).

Le compte en banque

La deuxième étape de notre installation en Australie concernait l’ouverture d’un compte en banque. Vu que nous comptons travailler au cours de notre périple, il nous fallait absolument un compte en banque, pour pouvoir y verser notre salaire. C’est aussi un moyen pratique de pouvoir transférer de l’argent depuis notre compte en banque français, solution qui reste moins coûteuse que de faire des retraits fréquents aux distributeurs. Nous avons donc ouvert un compte chacun auprès de la banque Westpac, qui est largement représentée en Australie et qui est l’une des préférées des backpackers comme nous. Très simple, l’ouverture d’un compte ne nécessite aucun papier spécifique, ni même de preuve d’adresse en Australie. Un compte courant classique ainsi qu’un compte épargne nous ont donc été attribués, sans frais mensuels, ni frais de clôture lors de notre départ. Nous avons aussi ouvert un compte de Supperannuation, qui est un compte où nos employeurs verseront une somme correspondant à notre retraite. Ne pouvant pas rester indéfiniment en Australie (snif !), nous pourrons récupérer une partie de cette somme à notre départ (malheureusement des frais s’appliquent).

Le Tax File Number

Chaque personne travaillant en Australie se doit d’obtenir un TFN, qui n’est autre qu’un numéro de taxe personnel. Ce numero doit être donné à son employeur, pour que les taxes prélevées sur le salaire ne soient pas plus élevées que ce qu’elles devraient être, et qu’elles correspondent donc au niveau de taxation de chacun. Si l’on ne fournit pas de TFN, l’employeur peut s’autoriser à prélever la somme maximale de taxes, à savoir : 50 % du salaire.

La demande de TFN se fait en ligne, sur le site officiel de taxes du gouvernement australien, et le numéro met jusqu’à 28 jours avant d’arriver, par la poste. Il est possible de travailler avant de l’avoir reçu, mais il est quand même conseillé de faire cette démarche dès les premiers jours, afin de ne pas se retrouver bloqué plus tard.

La voiture

P1020312

La Frogmobile

L’une des étapes importantes de notre arrivée en Australie était de trouver rapidement une voiture, pour pouvoir commencer notre road trip tout autour du pays. Nous avons agit de manière (très) efficace, et avons trouvé notre bonheur en moins de 2 jours ! Nous avons déniché une Mazda Tribute de 2004, avec seulement 160 000km, ce qui est assez peu pour l’âge de la voiture. Celle-ci ayant été conduite par une grand-mère dans la ville d’Adelaïde pendant de nombreuses années, nous étions assurés qu’elle n’ait pas été maltraitée par des backpackers ayant parcouru 30 000 km sur des routes douteuses ! Un article sera très prochainement consacré à notre petite Frogmobile et une vidéo est déjà disponible, qui présente les aménagements que nous avons effectués ! A ne pas manquer !

La registration

Aussi appelée rego, la registration n’est autre que notre ancienne vignette française. Elle est indispensable pour pouvoir conduire en Australie, et se renouvelle chaque année. Lors de l’achat d’un véhicule, il faut bien avoir à l’esprit qu’il va falloir inclure le prix de la registration en plus de l’achat du véhicule, ce qui n’est pas une somme anodine. En effet, la registration coûte en général entre 500 et 1000 dollars, selon le modèle de voiture choisit et selon l’Etat dans lequel le véhicule est immatriculé. Il y a tout un tas de règles et de conditions différentes pour chaque Etat, ce qui peut vite devenir un casse-tête administratif, et dont je vous épargnerai ici les détails. En ce qui nous concerne, notre voiture étant immatriculée en South Australia, il est possible de renouveler la registration depuis n’importe quel endroit dans le pays, car cela se fait sur internet, et il n’y a pas besoin de passer de contrôle technique. De plus, nous pouvons la renouveler pour 3 mois ou une année complète, ce qui est pratique quand on ne veut pas dépenser une somme astronomique d’un coup !

L’assurance

Après la voiture, il nous fallait une assurance ! En Australie, l’assurance pour couvrir les frais de casse de la voiture étant extrêmement chère, nous avons décidé de ne pas en prendre, et de compter sur notre bonne étoile pour ne pas avoir d’accident. Si la voiture q un problème et devient inutilisable, nous finirons donc notre voyage à pieds !

En revanche, il était impensable de prendre la route sans responsabilité civile. Ici, la responsabilité civile relatives aux dégâts humains est incluses dans la registration de la voiture. La responsabilité civile relative aux dégâts matériels, quand à elle, s’acquiert auprès d’une assurance privée. Après avoir étudié le coût de plusieurs d’entres elles, nous avons choisit de souscrire à l’assurance partenaire de notre banque Westpac : Allianz.

Pour 17 dollars par mois, nous sommes donc couverts en cas de dégâts provoqués sur d’autres véhicules ou sur des propriétés matérielles autres (comme la clôture d’un fermier par exemple).

Afin d’être plus rassurés sur les routes et de ne pas tenter le diable, nous avons aussi souscrit à une assistance routière, auprès de la RAA. Cette assurance nous permet d’être dépannés n’importe où sur le territoire, ce qui peut s’avérer pratique si nous n’avons plus de batterie ou rencontrons une panne d’essence au milieu du bush australien !

Voila un petit aperçu de nos premiers jours sur place ! Nous n’avons malheureusement pas beaucoup visité Adelaide, car nous avons passé beaucoup de temps sur internet à faire les différentes démarches, à parcourir la ville pour trouver une voiture, et aussi à aménager celle-ci pour la rendre prête à partir en roadtrip ! Mais tout ce travail valait la peine, car nous avons pu commencer notre voyage sereinement !

p1000225

Prêts pour une nouvelle aventure !

Publicités

Une réflexion sur “Premiers pas en Australie : banque, téléphone, TFN, voiture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s